Nos fondements

Inconscient Vital et Principe Biocentrique

Le Principe Biocentrique propose la potentialisation de la vie et l’expression de ses facultés évolutives.

Inconscient Vital

Concept élaborée par Rolando Toro, l’inconscient vital est une forme de psychisme propre aux organes, aux tissus et aux cellules. Il semble obéir à un « sens » global d’autoconservation. C’est l’inconscient vital qui est à l’origine des phénomènes de solidarité cellulaire, de création de tissus, de comportements de défenses immunitaires et, d’une certaine manière, de tous les processus qui permettent le devenir et la survie du projet vital. L’inconscient vital permet de mieux comprendre le Principe Biocentrique comme tendance cosmique à générer la vie. 

Les différents niveaux d'inconscient

  1. L’inconscient personnel: il a été décrit et défini par Freud; il se nourrit de la mémoire des faits vécus, plus particulièrement ceux de l’enfance.
  2. L’inconscient Collectif: il a été décrit par C.G. Jung, il se base sur l’étude des archétypes.
  3. L’inconscient Vital: il a été décrit par Rolando Toro, il s’exprime à travers de l’humeur, le bien-être et l’état global de santé.
  4. L’inconscient numineux: c’est la couche la plus profonde du psychisme humain. Il consiste en un ensemble de potentiels d’une différenciation et d’un raffinement extraordinaire qui constituent le pouvoir de l’excellence de l’être humain. 

Ecofacteurs négatifs sur l'inconscient vital

  1. Drame et trauma existentiels: abandon et pertes affectives, perte d’un être aimée. 
  2. Le fait d’entretenir des relations toxiques.
  3. Milieu ambiant toxique: pollution de l’air et des eaux, aliments avariés ou de mauvaise qualité.
  4. Stress, dépression, burn-out, cancer, maladies auto-immunes. 
le principe biocentrique

Une extraordinaire force organisatrice s'exprime chez les êtres vivants.

Le Principe Biocentrique s’inspire de l’intuition d’un univers qui s’organise en fonction de la vie et constitue une proposition de réforme de nos valeurs culturelles qui ne prendraient plus comme seule référence l’être humain comme centre de toute chose, mais le respect de la vie et de son organisation.

Le Principe Biocentrique propose la potentialisation de la vie et l’expression de ses facultés évolutives

Retrouver le sentiment du sacré de la vie et de la joie de vivre

Nous partageons sans réserve la pensée visionnaire d’Albert Schweitzer lorsque celui-ci disait : « en méditant sur la vie, je me sens obligé de respecter toute forme, toute volonté de vie autour de moi. Car elle a la même valeur que la mienne. Ni plus importante, ni moins importante. »

L’idée fondamentale est que le Bien est la capacité de percevoir la vie où qu’elle se manifeste, de la favoriser et de la conduire à son plus haut niveau d’expression. Que le Mal est tout ce qui anéantit la vie, la malmène, la dévalorise et en piétine les fruits.

L'Homme étoile

L’image de l’homme, telle qu’elle est proposée par l’Education Biocentrique est celle d’un homme à la fois relationnel, écologique et cosmique. La matière de l’Education Biocentrique c’est la vie même. . Le développement de l’affectivité, de la perception amplifiée et de l’expansion de la conscience éthique doit se poser comme une priorité absolue et non pas comme un luxe accessoire.